Emigrés de la Révolution française

Transcription d'environ 100 000 fiches individuelles ou familiales

Partager
  • Progression

    75%

  • Nombre de contributeurs

    83

  • Niveau

    Débutant

Description du projet

Entre 1789 et 1800, environ 150 000 personnes quittent clandestinement la France pour les pays d’Europe et d’Amérique, La première vague d’émigration, avant 1792, est essentiellement aristocratique et contre-révolutionnaire ; la seconde vague, plus importante et élargie à toutes les classes sociales, est motivée par le massacre des Tuileries et le début de la Terreur.

Trois grands ensembles (F/7: Ministère de l'Intérieur - Police générale, BB/1: Ministère de la Justice - Personnel et O/3: Maison du Roi (Restauration)) conservent l’essentiel des sources sur les émigrés aux Archives nationales. Cet ensemble constitue un corpus d’une grande richesse pour la recherche généalogique et plus largement pour l’étude du phénomène de l’émigration, au sein de la société française, sous la Révolution. Pour retracer l’histoire d’un émigré le principal obstacle réside dans cet éclatement des sources entre différentes séries et sous-séries.

Le « fichier des émigrés » de Marthe Robinet : sous ce nom est conservé un fichier composé de 71 boîtes et totalisant plus de 100 000 fiches sur les émigrés de l’an II à 1810. Il constitue un remarquable point de départ pour toute recherche. Le « fichier Robinet » [Pierrefitte, microfiches 2158-2443] est issu du dépouillement systématique, mené au cours des années 1940-1950, d’un grand nombre d’articles des Archives nationales, principalement la série dite départementale de F/7 et des documents provenant de l’armée des Princes (sous-série O/3), complétés par des indications ponctuelles d’autres séries, et même d’archives conservées dans des dépôts étrangers.

Ce fichier de 71 boîtes doit désormais être retranscrit fiche à fiche : c’est l’objet du projet participatif.

NB : le dépouillement ayant commencé en interne en 2019-2020, certaines parties du fichier ne sont pas proposées à l'indexation sur Girophares. L'intégralité des divers dépouillements sera harmonisée avant d'être mise à disposition dans la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales, où l'on peut déjà retrouver l'intégralité des images.

Partager cette page

Les dernières actualités de GIROPHARES